Impacts sanitaires
27 mars 2020
PM10
PM2.5
Impacts sanitaires
Exposition des populations
Publications et ressources scientifiques

Pollution atmosphérique et létalité du SRAS en République populaire de Chine: une étude écologique

Cette étude publiée dans la revue Environmental Health cherche à mettre en évidence la relation entre la pollution de l'air et la létalité du SRAS en Chine.

Dans cette étude, les scientifiques ont pu observer que le nombre de cas mortels dûs à l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) avait varié d'une zone géographique à l'autre en Chine, ce qui pourrait s'expliquer en partie par les niveaux de pollution atmosphérique.

 

En se basant sur des données accessibles au public sur les statistiques du SRAS (morbidité et mortalité) et l'indice de pollution de l'air (API), les chercheurs ont démontré une association positive entre la pollution de l'air et les décès dus au SRAS. 

 

Néanmoins, comme l'explique l'équipe de recherche, "bien que l'erreur écologique et l'effet de confusion non contrôlé aient pu fausser les résultats, la possibilité d'un effet néfaste de la pollution de l'air sur le pronostic des patients atteints du SRAS mérite une enquête plus approfondie".

 

Auteurs: 

Cui, Y., Zhang, Z., Froines, J. et al. Air pollution and case fatality of SARS in the People's Republic of China: an ecologic study. Environ Health 2, 15 (2003). https://doi.org/10.1186/1476-069X-2-15

Documents à télécharger
Cui2003_Article_AirPollutionAndCaseFatalityOfS.pdf ( application/pdf , 214.94 KB )