Mobilité
6 mars 2020
Polluants atmosphériques
Transports en commun
Mobilités douces
Aménagement du territoire
Articles de presse et multimédias
Thumbnail

"Je laisse la voiture à la maison" : comment les bus gratuits révolutionnent une ville française

Dans cet article, le Guardian s'intéresse à la mise en place de transports publics gratuits dans la ville française de Dunkerque, et discute les avantages et inconvénients de cette gratuité. 

De plus en plus de villes en Europe réfléchissent à mettre en place des politiques de transport gratuit, visant à évoluer vers des politiques de mobilité plus douces et respectueuses de l'environnement. Depuis 2018, la ville de Dunkerque s'est inspirée de l'initiative de Tallinn, en Estonie, qui avait rendu dès 2013 les transports gratuits sur son territoire, pour définir sa propre politique de gratuité. Quels en sont les retours aujourd'hui ? C'est ce que cherche à déterminer le Guardian dans cet article, qui s'interroge sur les retombées et impacts de cette politique locale.

 

Avec la mise en place de cette politique, ce sont les modalités de transport et les habitudes des usagers qui ont évolué: la flotte de bus a été remplacée par de nouveaux modèles moins polluants, et de nombreux habitants privilégient désormais les transports en commun plutôt que leurs voitures individuelles, et la plupart voient favorablement cette nouvelle politique. 

 

Cependant, l'article souligne également des côtés négatifs propres à la gratuité des transports. Par exemple, selon l'Union des Transports Publics et Ferroviaires française (UTP) , cette gratuité s'associerait à un "manque de valeur" et donc un "manque de respect" des transports publics...