Urbanisme
7 juillet 2018
PM10
Dioxyde de souffre (SO2)
Ozone troposphérique (O3)
Monoxyde de carbone (CO)
Aménagement du territoire
Rapports et études de cas

Examen des impacts de la forme urbaine sur la pollution atmosphérique dans les pays en développement : Une étude de cas des mégalopoles chinoises

Cette étude a été conçue pour estimer les impacts de la forme urbaine sur la pollution atmosphérique pour un panel composé des cinq mégalopoles chinoises les plus en développement (Beijing, Tianjin, Shanghai, Chongqing et Guangzhou) en utilisant des données chronologiques de 2000 à 2012.

Les résultats empiriques montrent que l'expansion urbaine contribue étonnamment à réduire la pollution atmosphérique. La substitution de l'énergie propre à l'énergie sale qui résulte de l'urbanisation en Chine offre une explication possible de ce constat. De plus, l'irrégularité de la forme urbaine était positivement corrélée avec le nombre de jours de pollution de l'air, ce qui pourrait s'expliquer par l'influence de la géométrie urbaine sur la congestion routière dans les villes chinoises. En outre, une association négative a été identifiée entre la fragmentation urbaine et le nombre de jours continus de pollution atmosphérique, ce qui indique que des formes urbaines polycentriques devraient être adoptées afin de raccourcir les processus de pollution continue. Si les décideurs et les urbanistes veulent vraiment réduire la pollution de l'air, ils doivent tenir compte de la forme urbaine lorsqu'ils développent des villes durables dans des pays en développement comme la Chine.

 

Auteur(s) : Chunshan Zhou, Shijie Li, and Shaojian Wang, International Journal of Environmental Research and Public Health

Articles qui pourraient vous intéresser

Urbanisme
Modélisation des liens entre la morphologie urbaine, la génération de polluants…
2 octobre 2019
Urbanisme
Examen des impacts de la forme urbaine sur la pollution atmosphérique dans les…
7 juillet 2018