Thumbnail

Missions et objectifs

Une plateforme globale pour développer la coopération multilatérale entre villes et métropoles.
Un but : améliorer la qualité de l’air en milieu urbain en favorisant les échanges et en diffusant les pratiques inspirantes.

La pollution de l’air : un enjeu global

La pollution atmosphérique est un des principaux risques sanitaires à l’échelle internationale, qui se pose de façon particulièrement accrue dans les grandes villes. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, en 2016, une mort prématurée sur neuf était attribuable à l’exposition à un air pollué, soit 7 millions de morts par an. 

La pollution de l’air a également des impacts environnementaux (baisse de rendement des cultures, ralentissement de la croissance des plantes…) et économiques (productivité moindre, coûts de la prise en charge des pathologies liées…). La lutte contre la pollution de l’air permet donc des co-bénéfices sanitaires, environnementaux et économiques.

Enfin, comme l’a rappelé le GIEC dans son dernier rapport, de nombreuses synergies existent entre politiques d’atténuation du changement climatique et politiques d’amélioration de la qualité de l’air, puisqu’elles mobilisent certains leviers communs (transport, chauffage, gestion des déchets, procédés industriels…) 
 

Les villes en première ligne

Partout dans le monde, les villes sont en première ligne face à la pollution de l’air et à ses effets : les sources d’émissions de polluants de l’air étant souvent concentrées dans les zones urbaines, les populations urbaines sont particulièrement exposées aux risques sanitaires associés.
Pour relever ce défi, les élus et les gouvernements locaux doivent mettre en place des politiques ambitieuses, à la fois opérationnelles et réglementaires, et accompagnées de campagnes de communication permettant leur acceptabilité par les populations. Les leviers d’action mobilisables par les villes et les métropoles pour améliorer la qualité de l’air sont nombreux : transport et mobilité, chauffage des bâtiments, gestion des déchets…

En développant la coopération et en renforçant les capacités locales, GUAPO pourra aider les villes et métropoles à déployer des outils efficaces de surveillance et d’amélioration de la qualité de l’air. 
 

Les domaines d’activité de GUAPO : une approche holistique pour un air respirable

Pour réduire la pollution de l’air en milieu urbain et améliorer la santé publique, GUAPO adopte une approche holistique reposant sur quatre domaines d’activité :

  • Promouvoir les villes et métropoles au premier rang des acteurs de la lutte contre la pollution de l’air
  • Mettre à disposition les données existantes sur la pollution de l’air (émissions, inventaires…)
  • Documenter les impacts sanitaires sur les populations urbaines (notamment en utilisant les données d’exposition à la pollution urbaine) et mettre en place des outils de protection de la santé et de la qualité de vie des populations
  • Développer des outils d’information, de sensibilisation et d’implication du grand public

Les objectifs de GUAPO

Les actions de GUAPO répondent aux quatre grands objectifs de l’association :

  • Faciliter le recueil, le partage et la comparaison de données sur la qualité de l’air en milieu urbain, et documenter les impacts sanitaires dans les populations des Villes-Membres
  • Développer la coopération, les échanges et les retours d’expérience entre les Villes-Membres pour permettre la mise en œuvre de politiques locales ambitieuses et efficaces
  • Fournir une information actualisée et fiable sur les innovations technologiques, les évolutions réglementaires, et les actions mises en œuvre par les villes et les métropoles
  • Mettre en avant les initiatives locales efficaces en termes de diminution des émissions de polluants et de réduction de l’exposition des populations. 

Les outils développés par GUAPO

Pour remplir ces objectifs, GUAPO s’appuie sur une série d’outils qui sont amenés à être développés et alimentés par les Villes-Membres et les partenaires de l’association : 

  • Une plateforme globale d’échanges en ligne pour le partage d’informations et de données 
  • Un référentiel permettant le recueil de données fiables et comparables sur la pollution de l’air, ses impacts sanitaires et les actions mises en œuvre
  • Des groupes de travail thématiques, animés par des experts et des représentants des Villes-Membres
  • Des modules de formation spécifiques aux différents contextes locaux et un soutien technique apportés aux Villes-Membres (accès à de l’expertise, aux programmes de financement spécialisés…)